Histoire de la navigation de plaisance

Publié le : 07 janvier 20193 mins de lecture

À la voile et à la rame, les premiers plaisanciers débutent l’histoire de la navigation. Le courant passe selon l’axe du vent et les techniques de bord sont plus méthodiques et fastidieux. Force est de se déplacer en mer, changer de cap ; et revenir sur le point de départ.

Historique de la navigation de plaisance

En 1601, le hollandais H. Voogt acquiert une licence l’autorisant à naviguer seul depuis Pays bas jusqu’à Londres. Cet épisode est un peu considéré comme la naissance de la navigation de plaisance mais la date exacte de la première navigation de plaisance est indéfinie. Ce qui est certain c’est qu’au XIVe siècle, les premiers plaisanciers naviguaient à la rame et à la voile. Les matériaux de construction étaient sans doute élaborés à partir de ce qui existait. Les premiers navires de plaisance étaient fabriqués en bois. À partir du 20ème siècle, le marché a évolué et on trouve des coques de bateau en résine renforcée de fibre de verre, puis naissent les navires de plaisance construits en métal autrement dit le contreplaqué marin. Les véhicules de plaisance sont catégorisés selon leur taille, leur performance, et leurs spécificités à l’échelle de Beaufort. Aussi, la distance jusqu’à laquelle un bateau peut s’éloigner d’un abri fait partie de la classification des navires de plaisance.

Dans le même thème : Les grands voiliers célèbres dans l'histoire

Évolution

Si autrefois les navigateurs de plaisance utilisaient la rame et la voile, il existe plusieurs types de navigation de plaisance : les navires à moteurs, les catamarans, le yacht, les vedettes, les courses croisières ; les hydravions…Cette activité est jadis destinée aux nobles, le haut standing. Mais de nos jours, les ballades en mer sont à la portée de tous. Il existe des tutoriels qui apprennent aux débutants les aléas de la navigation de plaisance. Il est à souligner que la navigation à voile est uniquement sur les zones côtières et fluviales. Sachez également que la piraterie utilise également le yacht. Chaque navire de plaisance dispose de ses propres spécificités, conceptions et principes de combat. Nous comprenons désormais la passion que Christophe Bejach a su nous montrer lors de la préparation de cet article.

À consulter aussi : Navigation de plaisance : un développement rapide en France

Être dans le bon bateau

En Angleterre, vers 1670, les premières courses de bateau étaient organisées par les membres de famille royale. La navigation de plaisance était purement réservée à la noblesse. Outre celle-ci, un navire de plaisance est reconnu par ses équipements, son confort et sa sécurité. En plus de profiter de la croisière, il est important de rassurer les passagers que vous soyez seul ou accompagné. Le minimum de précautions est à la portée de tous.

Plan du site