Biographie : Christophe Bejach

Christophe Bejach, membre fondateur de Terra Nova, est le créateur d’une compagnie aérienne française, l’Avion et un investisseur professionnel confirmé. Pour décompresser et échapper à ce train de vie soutenue, il se passionne pour le nautisme et la voile en général.

Le parcours professionnel de Christophe Bejach

De formation scientifique, Christophe Bejach passe un BAC S en Seine-et-Marne et poursuit ses études au Lycée Saint Louis à Paris en Math Sup / Math Spé. Par la suite, il intègre l’Institut Polytechnique de Grenoble. En 1986, il termine le cursus de l’Ensimag. Ensuite pendant, deux ans, il est parti à Los Angeles dans le cadre de ses obligations militaires. Grâce à cette expérience il a pu acquérir une bonne maîtrise de l’anglais, indispensable dans les métiers de la finance.

Dès son retour des Etats-Unis, le jeune homme entre au Groupe HEC pour obtenir un diplôme de MBA (Master of Business Administration). Diplôme en poche, il intègre Euris, le groupe fondé par Jean-Charles Naouri, pour apprendre le métier d’investisseur. Il fait ainsi ses premières armes sur des investissements majoritaires comme minoritaires, en France, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Après huit ans chez Euris, il décide d’évoluer et rejoint le groupe Edmond de Rothschild. En quelques années, l’homme d’affaires parvient à intégrer le directoire de la compagnie. Au sein du groupe, il a eu l’occasion de créer des fonds de « private equity », les fonds ERES et ERES II, qui existent toujours à l’heure actuelle.

En parallèle, Christophe Bejach a même eu l’occasion de créer une compagnie aérienne, L’Avion, dont la mission était de relier Paris à New-York par des vols réguliers quotidiens entre Orly été Newark. L’originalité du projet était de ne proposer que des place « business class » mais à un prix très inférieur aux prix des classes affaires dans les autres compagnies traditionnelles. En 2008, la compagnie L’Avion a été vendue à British Airways.

Aujourd’hui, l’investisseur place toute son énergie dans deux projets professionnels qui gravite autour de deux startups. La première commercialise des produits et services industriels en Asie et la seconde est une pure société de services locaux. Son premier marché sera la France.

Sa passion pour la voile

A côté de cette vie professionnelle intense, Christophe Bejach est un passionné de voile invétéré. Pendant son temps libre, il n’hésite pas à prendre la mer pour relâcher la pression et ressentir ce sentiment de liberté si particulier.

Il se passionne aussi pour la voile sportive car il voit dans les équipages des embarcations un engagement total dans un contexte qui allie sport, ingénierie, météorologie et gestion de PME. En effet, pour lui les marins qui courent au large doivent être vu comme des sportifs mais aussi comme des ingénieurs et des patrons de PME. Il leur est nécessaire de peser les risques et les bénéfices qu’une action pour gagner une course.